Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Redorer l'écrin de la Rose d'Or [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ismahel Lucilius
avatar



Messages : 197
Date d'inscription : 03/08/2013

Feuille de disciplines
Disciplines:

MessageSujet: Redorer l'écrin de la Rose d'Or [libre]   Dim 1 Juin - 17:53

Les yeux d'Ismahel se posaient sur la ville Los Angeles.:
 

Juché en haut du yacht, le vampire est accoudé à la balustrade et ni le bruit de la fête, ni la présence de la magnifique calice qui attends que le vampire termine son tableau n'arrivent à détourner l'esprit et les yeux d'Ismahel sur la ville.
C'étaient des yeux emplis de joie et de tristesse. Des yeux sombres sur lesquels un voile pâle de mélancolie pesait. Cette ville si chère a son cœur était en proie à la guerre. Dans cette ville se trouvait celle qui avait ravivé les flammes de sa passion et il l'y avait laissé. Il ne savait s'il pourrait se le pardonner un jour. Mais au moins revenait il. Il revenait plus fort que jamais. Il revenait avec toute la glorieuse fierté des Roses. 
Paris lui avait apporté l'assurance qu'il pouvait exister un monde sans l'horreur du Sabbat. Qu'une ville pouvait être dirigée par une main de fer et de beauté. François Villon avait su prendre la ville des mains des Ventrue et d'Alexandre. Il avait rétabli l'hégémonie Toréador en France. 
Le nouveau-monde n'était pas si différent du vieux. Il pourrait bâtir une ville d'arts et de beauté dans cette cité du cinéma et de la célébrité. 

Depuis Chicago, Hélène gardée par Prias avait fait accepté une entrevue télépathique avec Ismahel. La Mathusalem pour la beauté de laquelle le monde Achéen avait brûlé et des " fautes " de laquelle Carthage avait chue, lui avait conseillé de s'entourer de Ventrues comme il le faisait déjà auparavant. mais aussi de Tremere. Il est vrai que Ismahel n'avait jamais pris l'habitude de traiter avec les étranges sorciers. Beaucoup était à faire. Le Sabbat serait écraser facilement avait dit l'Aïeule. Elle avait grâce à sa remarquable habileté à l'Auspex à apprendre qu'une Ancienne du Clan des Sorciers était en route pour la ville. De plus, Ismahel avait aussi à voir l'Ancien Christophe. Monsieur Villon le lui avait chaudement recommandé. 
Les discussions qu'il avait pu avoir durant ces quelques mois avaient raffermi la volonté du caïnite à glorifier la Rose en la Cité des Anges. 

- Bon t'as pas bientôt fini de la croquer Isma ?! On t'attends à ta fête !
- Oui je descends Jim. De toute façon je n'arrive pas à saisir et la beauté de mademoiselle Leslie et celle du ciel de la ville. Pourtant cette crinière de feu s'allie parfaitement avec notre belle horizon.

Jim Jarmusch avait raison, il était temps qu'il descende. Une Rose qui plus est, un Maître des Harpies se doit d'être correct à ses propres soirées. Ses yeux se détournèrent donc de la ville pour observer le réalisateur et ses autres invités. Une centaine de membres de la belle société humaine, du monde des célébrités, de la mode et de l'art était éparpillée sur
l'immense yacht de Monsieur Lucilius:
 
. Certains se prélassaient dans la piscine. D'autres régalaient leurs yeux des œuvres que Monsieur Lucilius avait ramené de Paris (œuvres qui trônaient dans la soute du bâtiment où des verrières et des éclairages permettaient de voir aussi les fonds marins. Au cœur du yacht se trouvait la pite de danse où un couple de jeunes DJ faisaient se mouvoir une majorité des invités sur de la musique électronique. Cette musique avait mis du temps à être acceptée par le vampire mais peu à peu il sut y trouver une réelle esthétique. Cette pensée lui fit remarquer à quel point son clavecin lui manquait. 
Et cette nuit avec Raven. Cette première nuit. Cette valse... Il retint une perle sanguine. 

Plusieurs personnes vinrent à sa rencontre quand il descendit en compagnie de Rose qu'il laissa aller danser alors qu'il enchaînait poignée de main et mondanités avec ses invités. Il avait connu la jeune actrice britannique par son camarade Joshua Cambridge, il avait décidé qu'il serait son mentor et il comptait en faire la goule spéciale de sa mie, de son Infant, de Raven. 

Ismahel avait appris la mort de Joshua une semaine après avoir quitté la Nouvelle-Orléans, a priori tué par une créature terrifiante qui avait décimé la Camarilla en place en une seule nuit de terreur. Philippe le suivait, ce Phosphoros démoniaque avait décidé de ne pas le laissé en paix. Dès son retour sur le continent américain, il semblait qu'il l'avait retrouvé mais Ismahel n'avait plus peur. 
Son sang apprenait vite et il en sentait la puissance dans ses veines. Beaucoup le prenait pour un Ancilla, pensant qu'il était né sous les Lumières du fait de sa tenue et de son style ainsi que de part ses capacités. Mais lui savait. Il se souvenait de la Constantinople qui l'avait vu naître. Il se souvient de ce dont lui avait parlé son Sire quant aux capacités merveilleuses des Toréadors de la ville. Il lui avait raconté la beauté du rêve de Michel, le Patriarche ; lui qui pouvait à l'aide de sa présence influencer une ville entière.

Il était du sang des infants de Mi-Ka-il et l'Art des Roses était puissant en lui. Il saurait trouver des alliés auprès des Devins et des Sorciers. Le Gitan ne pourra pas s'opposer à la toute puissance de la Tour d'Argent. Il avait fait passé l'information à la Camarilla et à quelques amis Anarchs en ville qu'il proposait une soirée afin que sa nouvelle collection "beautés marines et magnificences abyssales" puisse être appréciée de la meilleure des façon, sur son yacht. Il espérait pouvoir rencontrer des notables qui le soutiendrait dans sa Vendetta contre le Ravnos. La proie allait devenir la chasseur. 
Il avait fait sécuriser le yacht, des goules armés discrètement que lui avait offert le Prince de Paris gardaient le bateau et il avait demandé au nouveau Primogène Brujah qu'il place ses miroirs sur sa soirée afin que tout incident soit évité. Ce soir son yacht était une terre neutre.
Ce soir, il proposait un Elyseum nautique.

_________________
ARDA PARA SUBIRE / Odi et amo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Redorer l'écrin de la Rose d'Or [libre]   Sam 7 Juin - 22:26


La Dame nuit venait tout juste de tomber,il était assit sur son fauteuil le dos tourné à la fenêtre feuilletant un catalogue de meubles. L'esprit distrait par la visualisation de la rénovation de son salon,bloquant sur un choix il s'exaspéra et sur un coup de tête il alla chercher le courrier. D'ailleurs ce n'était guère une activité qui le passionnait mais il avait horreur de laisser du papier sur son joli paillasson. Il ouvrit la porte, l'air frais de l'extérieur lui caressait doucement le visage; des mèches de cheveux s'élevèrent légèrement. L'odeur de la nuit est tellement envoûtante,malgré le danger la nuit restait toujours très calme... Son regard se posa ensuite sur le tas d'enveloppes qui était empilés sur le paillasson et en consultant les enveloppes les unes après les autres il tomba sur une curieuse invitation.

A l'attention de Monsieur Hanker, néonate de la Rose

Pax Noctis, enfant de la Rose.

Monsieur Ismahel Lucilius Gaebius, Primogène de la Rose et Maître des Harpies de la cité de Los Angeles, vous convie à des festivités sur son yacht  afin de fêter son retour et d'admirer sa nouvelle collection. Les règles d'Elyseum seront appliqués à bord.
De la nourriture et de la boisson sont prévues, vous pouvez venir dès les premières heures de la nuit.

Tysha, goule de son Maître Lucilius, sous la dictée de ce dernier.
Pax Noctis


-"Ismahel...Ismahel... C'était qui déjà?"

Ce nom lui était assez familier, il chercha dans le moindre recoin de ses souvenirs pour retrouver ce mystérieux personnage.Soudain une boule de poil tricolore vint se frotter sur sa jambe droite, un ronronnement se fit entendre de ce chaton. Cette jeune mélodie lui coupa de ses pensées.

-Mais qui voilà,coucou mon Kafka.

Le chaton entra dans la maison juste après. Jared aimait bien la compagnie des animaux, surtout celle des chats. Ces animaux avaient une indépendance fascinante malgré leur besoin d'affection. Sans parler aussi de leur démarche gracieuse. Il entra à son tour dans la demeure, le fait de ne pas se rappeler de cette personne le frustra. Il était sûr de l'avoir vu quelque pars ou même d'avoir entendu ce nom, mais où ?! Il soupira puis il se dirigea vers son salon.Une fois jeté sur son canapé il commença à contempler cette lettre.

-Mhhmm...Un Elyseum,pourquoi pas.

Ça fessait un certain temps qu'il n'avait pas assisté à un Elyseum, il était temps qu'il se fasse un peu plus remarquer par les vampires de LA. Il avait sa réputation de Sentinelle à tenir désormais, sa Dame aurait sûrement voulu qu'il aille à un Elyseum d'un Primogène.Il posa la lettre sur la table en verre et il monta dans sa chambre.Laissant la porte entrouverte pour si Kafka voulait monter. Deux heures passèrent avant qu'il ne fut prêt à partir, une tenue à la fois chic et tendance et une belle coiffure; un Toréador se doit de prendre soin de son image.Avant de partir il ouvrit son réfrigérateur pour y prendre trois pochettes de sang, Jared avait l'habitude d'en acheter discrètement à la banque du sang quand il ne voulait pas s'en prendre à un calice, mais ces poches de sang ne servirons qu'a étancher sa soif durant seulement quelques heures.Il bût les pochettes et prit l'invitation qu'il avait posé sur la table. Prenant soin d'avoir laisser de la nourriture et de l'eau au chaton,puis il referma la porte derrière lui.

La soirée allait se passer sur un yatch, c'était une idée assez original. Cela montrait que les vampires plus âges s'adaptaient à l'époque actuel. Jared entra dans sa voiture, allumant le moteur et les phares. Le vrombissement de l'engin ce fit entendre et une fois sur le chemin il mit de la musique pour rendre la conduite agréable.


-J'ai hâte de voir cette fameuse collection de ce Lucilius.

Peut-être que cette collection lui apportera de nouvelles inspirations pour perfectionner son art ou même de faire de nouvelle connaissances. Il resserra ses mains sur le volant dû à l'enthousiasme et l'excitation.Les rues étaient un peu désertes,ce qui le rendit de bonne humeur. Les lampadaire illuminaient la route,le ciel était de couleur or dû à la luminosité de la ville. La voiture s'arrêta face à un port, un immense yatch y était amarré. Jared se gara un peu plus loin et descendit de la voiture. On entendait déjà de la musique depuis sa position,une fois près de l'entrée il pu remarquer quelques vampires accompagnés d'humains.Le yatch était protéger par des goules surement armés, la protection y était maximale.

Il présenta son invitation et il entra dans l'antre de L'Elyseum. La fête battait déjà à son plein,des humains et quelques vampires déambulaient sur la piste de danse tant dis que d'autres discutaient ou buvaient. Le jeune homme fit un peu le tour du yatch mais il ne croisa personne à sa connaissances.

-Bon,allons voir cette collection.

Pendant un moment il commença à regarder chaque détails des personnes qui se trouvèrent à sa porté, les vêtements, l'anatomie et leurs gestes.Pour s'amuser il usa de sa Présence pour tourner les regards vers lui, se fut avec succès qu'il attira bon nombre de regards sur lui. Un petit sourire en coin se dessina sur sa bouche. Il pu constater à travers la une fenêtre que le bateau avait quitté le port.Après vingt minutes de recherche, il ne trouva guère cette collection. Il alla dans un salon pour s'y asseoir et peut être se faire aborder par quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Helena Hawke
avatar



Messages : 35
Date d'inscription : 14/02/2014
Localisation : Fondation de Los Angeles

Feuille de disciplines
Disciplines:

MessageSujet: Re: Redorer l'écrin de la Rose d'Or [libre]   Jeu 12 Juin - 14:30



Pour poser les bases de son pouvoir au sein d'une ville, il y a différentes façons de faire. Bien sûr, celles-ci peuvent varier, dans la forme ou dans leur exécution, en fonction de qui vous êtes. Être une Ancienne possédant un certain territoire sous son contrôle et étant à la tête d'un clan local vous met déjà à un certain niveau, attire l'attention et les prétendus amis, même lorsqu'on fait partie de nos Sorciers mal-aimés. Mais bien sûr, des ennemis et des détracteurs, elle en aurait aussi comme tous le monde, peut-être même d'avantage que n'importe qui à cause du sang qui coulait dans ses veines. Toutefois, ce soir, il n'en serait pas question, du moins pas selon les plans de l'Ancienne. Non, l'objectif de ce soir était simplement de voir, et de se faire voir. De faire remarquer subtilement qu’elle était bien là, qu’elle comptait s’imposer dans la ville, et qu’elle n’était décemment pas une personne à ignorer si vous aviez un minimum de bon sens.

Qu’avait-elle donc trouver ce soir, dans la liasse de papier qu’on lui avait remis à la Fondation, parmi les inintéressants hommages d’Ancilla quelconques, des requins cherchant déjà à attirer son attention pour profiter de l’aura de son pouvoir ou pour la piéger ? Une invitation qui aurait presque pu passer inaperçue si l’identité de l’expéditeur ne figurait pas sur la liste des personnes qu’il était intéressait pour elle de rencontrer et de cerner : le Primogène des Roses, Ismahel Lucilius. Ainsi, l’occasion de se montrer lui avait été livré quasiment sur un plateau d’argent, mais alliait également autre chose : la possibilité de le rencontrer, justement.

Hé bien soit, cela pourrait sans aucun doute se révéler intéressant. Pour l’occasion, elle s’était vêtue d’une robe de soirée associée à son élégance naturelle.


Spoiler:
 

Et bien sûr, elle n’était pas venue seule, oh non. Le message se devait d’être clair et compréhensible de tous, sans pour autant être une menace : les Sorciers étaient de retour dans la Cité des Anges, avec une figure de proue à leur tête. C’est donc en compagnie de Lucian Wilson, un jeune Ancilla de son clan qui lui était apparu qualifié et prometteur à ses yeux, qu’elle se voyait accompagnée.

Installée à une table haute avec son compagnon, ils n’avaient pas tarder à attirer l’attention autour d’eux. Regards furtifs, murmures à peine voilés, curiosité ou haine et mépris. Aucun de ces deux derniers n’étaient affichés de face cependant, personne n’aurait pris ce risque. Les invités humains semblaient sous le charme, l’un d’entre eux, un jeune styliste, s’était même invité à leur table. Deux jeunes Toreador avaient finalement pris leur courage à deux mains pour venir à leur rencontre et leur faire la présentation de la soirée, mais la présence du mortel les empêchait visiblement d’entrer dans le vif du sujet. Amusée par la situation et sentant leur convoitise quant à s’attirer sa sympathie, elle n’incitait nullement l’artiste à partir, bien au contraire.

Mais peut-être n’allait-ce pas tarder, car la descente du Primogène des Roses ne lui échappa guère, malgré la foule qui l’entourait et le dissimulait en partie. La principale vedette de cette soirée étant descendue de son perchoir, les choses intéressantes allaient finalement pouvoir débuter.


_________________
« Faire aisément ce que d’autres trouvent difficile à faire, c’est le talent ; faire ce qui est impossible au talent, c’est le génie. » (Amiel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Redorer l'écrin de la Rose d'Or [libre]   Jeu 12 Juin - 19:30

Jared s'ennuyait déjà, il ne lui restait plus qu'a aborder quelqu'un pour le distraire. Jared se leva de son siège et tourna son regard vers un miroir pour y vérifier son apparence; parfaite comme toujours.
Spoiler:
 

C'était une habitude qu'il avait depuis sa non-vie, ceci le rendait un peu égocentrique mais ce n'était juste que de l'esthétique et rien de plus. L'envie de parlementer le fit partir du salon pour l'emmener vers une grande salle remplie de tables avec un escalier au milieu de cette dernière. Avançant lentement pour regarder la décoration et quelques visages, il entendit quelques chuchotements. Ne fessant plus attention à ces petites voix il continua son chemin.

Soudainement il remarqua une femme accompagnée d'une autre personne, ils prirent place dans une table. Leur prestance attirait l'attention de plus d'un, certains regards étaient braqués vers eux. Ce genre d'aptitude plaisait beaucoup à Jared car ils savaient se faire remarquer. Seront-il des amis où des ennemis? Peut importe, Jared voulait juste parlementer avec des gens qui le méritaient. Sans attendre il se dirigea vers eux d'une démarche très naturelle et à quelques mètres d'eux il eu un petit sursaut. Tiens,tiens, serait ce des mages? Un léger sourire se dessina sur son visage, cette soirée commençait à être intéressante.

Jared fut le premier à ouvrir la discussion en se présentant chaleureusement et il se rendit compte qu'une troisième personne était aussi assise à leur table. Le visage de la femme lui était étrangement familier... en tout cas il savait très bien que c'était quelqu'un d'assez "haut placé". La discussion commença très vite à prendre un agréable tournant malgré le petit goût d'audace de Jared. Puis un autre vampire se joignit à eux, mais cette fois ci un autre Toréador. Jared pu découvrir par la suite que le jeune mortel était styliste, ce qui lui donna plus d'intérêt envers ce dernier. Les cinq parlaient de tout et de n'importe quoi mais la présence du mortel handicapait un autre tournant pour la discussion. Jared attendait patiemment le moment où il pourrait parler de la société camariste et tout le blabla avec.

Une foule commençait à se rassembler vers l'escalier qui était au milieu de la salle, nos regards se tournèrent vers l'escalier en question.Serait ce la star de l'Elyseum qui descendait les marches? Cet Ismahel en question donc son visage restait flou dans l'esprit de Jared. L'envie d'aller voir par lui même ce personnage lui brûlait les jambes.


Hehehe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Silver
avatar



Messages : 94
Date d'inscription : 20/07/2013

Feuille de disciplines
Disciplines:

MessageSujet: Re: Redorer l'écrin de la Rose d'Or [libre]   Sam 14 Juin - 10:52


Redorer l'écrin


Feat Ismahel Lucilius, Jared B. Hanker, Helena Hawke + Libre ⊹


~River flows in you~
Yiruma


Il n'y avait pas meilleure solution pour attirer son sire. Bien qu'il soit en compagnie de femmes sublimes, Raven avait assez confiance en l'amour d'Ismahel à son égard. C'est déroutant peut-être étonnant de constater le sentiment qui est né entre les deux vampires. L'humaine qu'elle fut avant l'étreinte s'est vu charmé par le vampire, chose en soit tout à fait normale, mais à son étreinte les choses se sont confirmées pour devenir quelque chose de vrai.

Raven a l'attention de l'assistance dont certain dansait dans un slow doux et tout aussi aimant que la mélodie que jouait l'infant. Une rose qui s'est épanouie et qui a appris d'elle-même de jouer autant le piano que le violon. On lui a dit que lorsqu'on le désirait, on pouvait absolument tout faire et plus encore lorsqu'on aimait cela. Soulever les montagnes, c'était un credo d'une famille d'accueil dans laquelle a vécu Raven. Elle sourit et contient ses larmes pour qu'aucun bris ne soit commis.