Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Une chasse sous la lune [pv Christophe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Une chasse sous la lune [pv Christophe]   Mer 12 Mar - 0:07



    Cela faisait un moment maintenant que j'étais à la cité des anges et sans que je ne saches réellement pourquoi, je ne voulais pas partir. Non, même si James m'en voulait un peu pour ce qu'à fait mon père, mais après tout, je m'étais un peu installé à Griffith Park. Et pour la première fois depuis la mort de Violine, j'avais l'impression de faire partie d'une famille …
    Jaime et James, même si ce dernier restait assez froid, il tentait malgré tout de m'accepter au sein de la meute. Quant à Jaime, même si nous étions très différents, je l'appréciais beaucoup. Et d'autres, tous étaient attachants, gentils. C'était étrange, personne dans un sens n'avaient jamais été comme ça avec moi à part Moana et Violine. Et jamais je n'avais vu une telle communauté. Depuis les gangrels étaient séparés de la Camarilla, Moana m'avait dit qu'ils s'étaient beaucoup isolés les uns des autres. Ici, c'était vraiment un havre de paix, et je ne pouvais que l'avouer, j'aimais cet endroit. Rarement, je passais plus d'un mois dans une même ville, et là, j'en étais à deux mois en ville

    Même si je passais beaucoup de temps à Griffith Park, plus ou moins seule, ce soir, j'avais faim et ce soir, j'avais décidé d'aller plus loin pour traquer ma future proie. J'avais faim, deux nuits sans me nourrir. J'étais jeune, il était vrai mais il fallait que je me nourrisse pour ne pas devenir esclave de la Bête. Nous y étions soumis de force mais je voulais la contrôler, comme Moana avait su le faire, et comme Cuinn l'avait fait autrefois. Je le savais très vieux mais pourtant, il restait encore assez proche de l'homme. Et je voulais prendre leur exemple. James aussi était un peu dans ce style. Malgré ses années, il se contrôlait réellement. Même si souvent, je tombais sur les colère de James comme on les appelait. Voilà comment lui gérait sa bête. Moi pour l'instant, je n'étais pas autant sous tension …
    Ce soir, j'étais habillée un peu provocante, cherchant un crétin à attirer dans mes filets. Pantalon déchirée, t-shirt en partie découpé, crinière pour chevelure. Mes yeux, il y avait une profondeur peu commune dans ce regard d'ambre.

    Ma proie, je le pris dans mes filets face à un bar … un mec un peu pompette qui ne réfléchis même pas un instant avant de tomber dans mes filet, il me suit, sans se douter de rien. Je l'éloigne de cet endroit un peu fréquenté pour l'emmener plus loin. Il veut plus, trop même mais peu importe, il n'aura pas ce qu'il veut … ça, ce n'est pas pour moi, je suis différente de certains, je suis une louve, pas une catin …

    On se retrouve dans une ruelle déserte et il veut me coller au mur … quel con. En moins d'un instant, je le plaque au mur, l'assommant au passage … bon, ça s'était fait ! Je le relevais d'un main, prête à boire au cou de ce couillon qui s'était prit pour plus malin qu'il n'était. Tant pis, c'était la survie qui comptait, simplement …

Revenir en haut Aller en bas
Christophe
avatar



Messages : 96
Date d'inscription : 04/04/2013

Feuille de disciplines
Disciplines:

MessageSujet: Re: Une chasse sous la lune [pv Christophe]   Mer 23 Avr - 10:19

" Dès ce soir, j'impose un entraînement obligatoire et régulier. Tout semblable devra s'y rendre une fois par semaine pour y apprendre à se défendre, les bases de l'attaque et la parade, l'usage de l'arme blanche ou à feu. Je veux que chaque semblable sache se défendre, puisse être capable de se protéger, pour ne pas être un danger pour les autres comme pour lui même. Et cela restera en vigueur jusqu'à ce que je décide que cela aura porté ses fruits. "

Les mots du Régent résonnaient encore dans l'esprit du Malkavian. Il y avait cherché une faille, une possibilité d'interprétation, mais non, les termes étaient clairs, sans appel.
Il était impensable qu'un Ancien du clan des Roys se soit fourvoyé dans son discours.
Mais il était tout aussi impensable qu'un Ancien du clan de la Lune se plie aux mêmes obligations que celles de simples Nouveaux-Nés.

Il s'était passé plus d'une semaine depuis l'annonce du Régent. Et Christophe ne s'était rendu à la salle d'armes que pour porter secours à son infante. Il pensait pouvoir simplement se faire oublier.
Mais Alban, ce précieux et horripilant Alban, lui avait rappelé ses obligations. Tout Ancien qu'il était, tout Élu de Dieu et Bras Vengeur de la Justice Divine, il devait obéissance au Régent.
Mais il n'allait pas entrer dans l'arène entouré de débutants, alors qu'il connaissait parfaitement l'art du combat ! Ces mesures étaient ridicules.

Voilà quelle était la raison de sa présence dans les rues de Los Angeles. Il comptait bien rencontrer Nathanaël et lui expliquer qu'il était bien évident que sa mesure ne pouvait s'appliquer aux Anciens. Dissiper le malentendu, et repartir dans sa crypte étudier ses livres.
Exceptionnellement, Alban n'avait pas été en mesure de le conduire au manoir. Le Malkavian choisit de s'y rendre à pieds. Son domaine se trouvait dans le même secteur.
Il avait effectué un repérage rapide par voie astrale de la route à suivre avant de se mettre en chemin.
Comme à son habitude, il portait sa vieille bure de moine noire, capeline rabaissée sur son visage, ses sandales de cuir, la corde ceinte à la ceinture et la croix d'or et de rubis autour du cou. Mais cette fois, nulle épée ne pendait à son côté. Il allait traverser le monde des humains.

Il allait d'une démarche calme et assurée, ses mains rentrées dans ses longues manches dans une attitude monacale, son regard, masqué aux yeux des autres par la capeline, surveillant les environs.
Il évita autant que faire se peut les grandes avenues fourmillant d'humains. Son trajet se vit perturbé, malgré ses précautions, par un obstacle moderne : devant une taverne, un groupe d'humains manipulait d'étranges outils nommés caméras. Il ne comprenait pas le fonctionnement de telles machines. Il savait simplement qu'elles pouvaient capturer son image bien plus promptement que le pinceau d'un peintre, et qu'il fallait à tout prix les éviter.
Il changea donc rapidement de direction pour emprunter des ruelles étroites et sombres, théoriquement peu fréquentées.

Théoriquement.
A l'entrée d'une de ces ruelles, il assista à un spectacle navrant, preuve flagrante de la stupidité et de la décadence des faibles générations.
Une vampire étrangement vêtue, à la chevelure flamboyante, était en train de prendre son repas, sous les yeux du Malkavian qui s'approcha d'elle à pas de velours.
Il attendit qu'elle ait terminé, et lorsqu'elle lâcha sa proie évanouie, il manifesta sa présence par son habituel murmure.


Piètre chasseuse qui si aisément se fait repérer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une chasse sous la lune [pv Christophe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Solitude sous la Lune (PV Miriane Lonira) [ ABANDON ]
» Sous la lune éclatante [Libre]
» Cynthia
» Rendez-vous sous la lune (PV Mymy =3)
» Chanter sous la lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire la Mascarade :: Hors Jeu :: Archives :: RP avortés-