Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Daniel Mason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Daniel Mason   Sam 6 Avr - 9:41



Présentation de


Daniel MASON
VOILA QUI JE SUIS DANS CE NOUVEAU MONDE




Nom : Mason
Prénom : Daniel
Surnom : Mon pigeon, doux surnom utilisé par sa "Mère" et bien d'autres, Dany pour les potes.
Date et lieu de naissance : 3 mars 1988 à Southampton
Age : 25 ans
Faction Humain/Goule
Poste Surveillant d’établissement pénitentiaire





    Feat. Richard Madden


Les apparences sont trompeuses
A QUOI JE RESSEMBLE RÉELLEMENT ?


Daniel est un jeune homme au physique plutôt ordinaire et pourtant il a un petit quelque chose qui ne laisse pas indifférent. Lui-même ne saurait dire de quoi il s’agit. Peut-être ses yeux bleu-vert qui, lorsqu’ils se posent sur un visage, le regarde intensément. Ou bien alors son petit sourire en coin qui étire de temps en temps ses lèvres pleines. Ou encore sa mâchoire carrée et l’expression volontaire et déterminée qu’il affiche en permanence.

Daniel est d’une taille plutôt moyenne pour un homme, pas trop grand ni trop petit puisqu’il mesure 1m75. Ses cheveux courts blond-roux sont souvent en bataille et il les porte soit bouclés ou bien lisses lorsqu’il prend le temps de se coiffer. Pour se vieillir un peu, il porte une barbe de quelques jours qu’il prend bien soin de tailler. Ce n’est pas parce qu’on est surveillant pénitentiaire qu’on ne doit pas prendre soin de son apparence après tout.

Concernant son style vestimentaire, Daniel s’habille de manière plutôt classique lorsqu’il est en civil, à savoir T-shirt, jean et veste. Aux pieds il enfile souvent des baskets ou des mocassins.

Signe particulier, il s’est fait tatouer un serpent sur son omoplate, sa tête atteignant le haut de son torse sur la gauche. Il porte aussi des cicatrices dans le dos.


A la découverte de votre esprit
QUEL GENRE DE PERSONNE JE SUIS ?


”Mais qu’est-ce qu’il est sérieux” est souvent la première phrase qui vient à l’esprit de ceux qui le rencontrent pour la première fois. Daniel sourit rarement car la vie n’a pas été tendre avec lui, mais surtout, il affiche un regard déterminé qui signifie qu’il n’est pas du genre à se faire marcher sur les pieds. De plus, son métier ne lui permet pas la désinvolture. Le jeune homme fait donc tout avec sérieux et persévérance.

Un brin cynique aussi, surtout avec les personnes trop sûres d’elle ou qui tentent de l’impressionner. L’univers carcéral n’est pas fait pour les cœurs tendres et trop sensibles et vous apprend vite à vous endurcir et à vous créer une solide carapace.

Pourtant, lorsqu’il est avec ses amis de longues dates, il montre un visage bien différent. Hors des murs de la prison et autour d’un bon verre, Daniel affiche un air plus détendu, et après quelques verres, il se mettra même à raconter des histoires idiotes juste pour faire rire son auditoire. Il se révèlera alors boute-en-train et amical, voire même chaleureux.

Fidèle et loyal en amitié, il vous prêtera toujours une oreille attentive mais son amitié se mérite et sa confiance aussi. Méfiant de nature, il n’ira pas avec vous dans un coin sombre si cela ne fait pas quelques années qu’il vous fréquente.

Sa carapace a pourtant un point faible et pas des moindres : ses parents. S’il adore sa mère, il n’en est pas de même pour son père qui l’a élevé à la dure. Il préfère d’ailleurs éviter le sujet.


My life before and after...
MA VIE DE MA NAISSANCE A AUJOURD'HUI...


Daniel vit le jour le 3 mars 1988, à Southampton, dans une famille modeste. Sa mère, institutrice et son père militaire, le jeune garçon ne manqua de rien, ou presque. On ne peut pas dire que son enfance fut malheureuse, juste un peu, dure. Car si sa mère lui montrait de l’affection et l’encourageait dans ses rêves, son père, lui, était exigeant et incapable du moindre mot de félicitation.

Cela empira à son entrée au collège. Son père exigeait l’excellence et s’il avait le malheur de ramener de mauvaises notes ou de se tromper dans ses leçons, les coups de martinet pleuvaient. Et cela, lorsque sa mère était absente, car son père savait qu’elle serait contre ce traitement. Et Daniel, refusant que ses parents se disputent ou se séparent par sa faute, gardait cela pour lui, se promettant qu’un jour, les choses changeraient. En attendant, il prenait son mal en patience, faisant de son mieux à l’école pour que ce genre d’évènements ne se reproduise pas trop souvent.

Malheureusement, lorsqu’il rentra d’Afghanistan, son père se mit à boire, ce qui n’arrangea pas les affaires de l’adolescent qui garde encore à ce jour les traces de coups qui lui ont été infligés à l’époque.

Sa mère finit cependant par s’apercevoir des mauvais traitements qu’il subissait et ne se priva pas d’en faire de vifs reproches à son mari. Celui-ci sombrant de plus en plus dans l’alcool et se montrant de plus en plus violent même avec elle, elle finit par demander le divorce et l’obtint alors que Daniel atteignait les 16 ans. Ils déménagèrent donc tous les deux, traversèrent l’Océan Atlantique pour s’installer à Los Angeles où sa mère avait de la famille.

Cette époque fut bien plus calme et agréable. Daniel et sa mère se soutenaient mutuellement, s’adaptant à leur nouvelle vie et à ce nouveau pays. C’est à ce moment-là que le jeune homme commença à agir comme un jeune de son âge ; à sortir, à avoir des petites copines avec lesquelles il ne restait jamais bien longtemps. Le lycéen préférant ne pas s’attacher pour l’instant, il faisait ses expériences, comme ses copains et sa plus longue relation dura un mois.

Mais malgré ses bons résultats au lycée, Daniel se demandait toujours ce qu’il désirait faire plus tard car il ne voulait pas s’engager dans l’armée comme son père alors que celui-ci n’avait cessé de lui répéter que c’était son devoir. Non, il ne serait pas militaire, il refusait de terminer comme lui ! Violent, alcoolique et incapable de la moindre marque de tendresse pour son enfant.

C’est en voyant une publicité à la télé qu’il se décida. Sa mère tenta bien de le dissuader de ce choix, mais Daniel était un garçon volontaire et déterminé, quand il avait une idée en tête, il ne l’avait pas ailleurs, alors elle baissa les armes et l’encouragea finalement à suivre sa voie.

Puis, il obtint le BAC avec mention bien. Une nouvelle vie s’offrait à lui. Sa mère lui trouva un petit appartement à louer à Chinatown. C’est là que Daniel rencontra son meilleur ami, fils d’un épicier, il se nommait Wei et était étudiant en littérature. Les deux jeunes hommes se mirent à se fréquenter régulièrement et une solide amitié naquit entre eux.

Daniel travaillait sérieusement pour obtenir son diplôme et avoir un métier stable. Il eut peu de temps pour penser aux filles ou aux garçons, peu lui importait, seul comptait sa vocation.
En dehors de ses études, il pratiquait la boxe pour garder la forme et Wei lui donna quelques leçons de judo. Son diplôme en poche, il trouva rapidement un post au centre pénitentiaire Metropolitan Detention Center de Downtown. Si les premiers mois sont difficiles, la persévérance de Daniel finit par lui faire obtenir le respect de certains prisonniers.

Cela fait donc 6 ans qu’il est surveillant dans cette prison à présent. Il manqua pourtant de vigilance. Deux dangereux prisonniers avaient secrètement organisé leur évasion cette nuit-là, et alors que Daniel effectuait sa ronde, il se retrouva soudainement immobilisé, une lame sous la gorge et prié bien sûr, de se taire et de ne pas alerter ses collègues.

Daniel se montra donc coopératif, faisant preuve de sang-froid alors qu’intérieurement, il était en panique. Les deux prisonniers l’entraînèrent dehors et montèrent avec lui dans une camionnette qui les attendait juste derrière la prison. Le véhicule démarra en trombe et les deux évadés fixaient leur otage d’un air goguenard, persuadés qu’ils étaient enfin libres :

-Vous n’auriez jamais dû faire ça. Ca va alourdir votre peine lorsqu’on vous retrouvera.

-Encore faut-il qu’on nous retrouve, on a tout planifié depuis des mois. Et puis avant de se faire la malle, on aura au moins le plaisir de te refaire le portrait.

-Ouais, on va bien s’amuser.

Tout ça ne présageait rien de vraiment bon pour le jeune homme qui se sentait de moins en moins tranquille. C’est qu’ils étaient imposants, des durs, des hommes qu’il ne faisait pas bon de mettre en colère. Puis la camionnette s’immobilisa devant de grands hangars dans le quartier de Venice.

-Aller on descend.

Le plus âgé des prisonniers poussa Daniel sans ménagement hors du véhicule.

-Le temps qu’ils arrivent, on va te faire passer l’envie de nous suivre, juste au cas où.

Un regard plus tard, les deux hommes se jetaient sur le jeune homme. Mais ils furent déçus de l’accueil, Daniel était plus jeune et plus en forme qu’eux et ses coups portaient. D’abord décontenancés, les deux hommes finirent par sortir des crans d’arrêt. Ca ne rigolait plus. Le combat était à présent inégal et malgré sa forme et ses capacités, le jeune homme n’avait pas leur force et se retrouva bientôt submergé. Ses mouvements ralentirent et un coup à la mâchoire le sonna pour le compte. Son corps fut brutalement rejeté au sol, ce qui lui coupa la respiration, et ses yeux eurent juste le temps d’apercevoir l’éclat d’une lame avant de se voiler. Il sentit à peine la douleur de la blessure infligée par le cran d’arrêt.

Après quelques minutes d’inconscience qui lui avaient paru des heures, il rouvrit les yeux. Les lieux étaient à présent silencieux, ses agresseurs devaient être partis depuis longtemps. Il tenta bien de se redresser mais une violente douleur à l’aine l’en dissuada et il se laissa retomber en arrière, remarquant que les étoiles étaient nombreuses dans l’immense étendue noire du ciel. Il ferait beau le lendemain…

Puis, il aperçut un mouvement à la périphérie de sa vision et quelqu’un se pencha sur lui. C’était une jeune femme typée qui l’observait attentivement. La vie s’échappait de lui alors que le sang s’écoulait de sa blessure à l’aine mais il perçut tout de même sa voix. Elle lui demandait de faire un choix, vivre ou mourir…Le choix fut vite fait et pourtant, il n’avait pas encore conscience des conséquences que ce choix allait avoir sur sa vie.







En dehors du forum
QUI SE CACHE DERRIÈRE L'ÉCRAN ?


Pseudo : Solyane
Age : 29 ans
Comment avez vous découvert le forum ? Deux personnes m’y ont honteusement attirées
Votre avis sur le forum ? Il me parait très bien
Votre présence sur le forum ? quotidienne ou au moins plusieurs fois dans la semaine
Quelles sont les caractéristiques de votre race ? OK par Nod.




Dernière édition par Daniel Mason le Jeu 11 Avr - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Daniel Mason   Dim 7 Avr - 19:17

Fiche terminée normalement si tout va bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Nod
avatar

Admin Fondatrice
Admin Fondatrice

Messages : 1305
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: Daniel Mason   Dim 7 Avr - 20:41

Bon bon bon... Finalement j'ai lu la fiche. ^^
Tout me convient ! J'avais peur au départ qu'il y ait du sang, du genre le père qui tabasse la mère jusqu'à la tuer, ce genre de truc... Mais l'idée du divorce et de la fuite est bien plus sympa.
Bref, tu es validé, en tant que goule ! Je te place dans la catégorie "Humains". Tu pourras noter dans ta feuille de disciplines (à activer dans le profil) que tu as un point soit en Puissance soit en Force d'âme. Cadeau bonus pour être devenu goule ! ^^
Bon jeu à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiremasca.forumactif.org
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Daniel Mason   Dim 7 Avr - 20:46

huhu merci!!!
Revenir en haut Aller en bas
Roberto Giovanni
avatar



Messages : 114
Date d'inscription : 02/04/2013

Feuille de disciplines
Disciplines:

MessageSujet: Re: Daniel Mason   Lun 8 Avr - 16:41

Bienvenue ^^
T'auras intérêt à prendre soin de ta maîtresse !

_________________

Merci à Silver/Raven pour la signature ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Daniel Mason   Lun 8 Avr - 17:28

Mais bien sûr tonton Rob, je prendrai trèèèèès bien soin d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Roberto Giovanni
avatar



Messages : 114
Date d'inscription : 02/04/2013

Feuille de disciplines
Disciplines:

MessageSujet: Re: Daniel Mason   Lun 8 Avr - 17:38

Si tu la touches, j'te bouffe.

_________________

Merci à Silver/Raven pour la signature ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daniel Mason   

Revenir en haut Aller en bas
 

Daniel Mason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Like a flower [Daniel]
» Daniel Elie demande un audit de sa gestion
» Daniel Edouard, boxe ayisyen, chanpyon WBA pwa mwayen latin/ameriken
» Invitation au voyage (Daniel)
» LOIN D'ÊTRE UNE FARCE LE CATHOLICISME ,UNE FORCE MORALE POUR DANIEL ROUZIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire la Mascarade :: Hors Jeu :: Archives :: Fiches de présentation-