Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Les lignées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nod
avatar

Admin Fondatrice
Admin Fondatrice

Messages : 1305
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 30

MessageSujet: Les lignées   Jeu 31 Oct - 9:37

Les lignées sont des clans particuliers, très rares, que l'on ne croise quasiment jamais.
Nous vous en proposons néanmoins trois à jouer, sous certaines conditions :
- Les lignées ne sont pas accessibles en premier compte. Il vous est demandé d'avoir déjà un personnage bien construit, actif et bien installé, avant de créer un personnage de lignée.
- Les lignées sont très rares et seront donc en accès limité : dans un premier temps, nous n'autoriserons que trois personnages dans les lignées. Consultez la liste des besoins actuels et restrictions de personnages avant de vous lancer.


Dernière édition par Nod le Mer 26 Mar - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiremasca.forumactif.org
Nod
avatar

Admin Fondatrice
Admin Fondatrice

Messages : 1305
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: Les lignées   Jeu 31 Oct - 9:50









Les Filles de la Cacophonie semblent inexistantes avant le 18ème siècle. Leur maîtrise de l'art du chant est telle que les autres clans pensent qu'elles sont issues du clan Toreador, bien que ceux qui ont subi leurs pouvoirs pensent qu'elles sont issues du clan Malkavian. Les chants des Filles de la Cacophonie perturbent les esprits et donnent du souci à la Famille.

Elles sont de lignée modeste et semblent appartenir essentiellement au Nouveau Monde (l'Amérique). La plupart ne créent qu'un ou deux infants et n'offrent le Baiser qu'aux personnes qui possèdent un talent réel pour le chant. Elles évitent principalement d'étreindre des gens trop célèbres.

Le pouvoir des chants des Filles de la Cacophonie porte les autres clans à se poser des questions. Tous savent qu'elles peuvent briser les esprits de ceux qui les écoutent, mais des rumeurs concernant certaines Filles qui pourraient détruire des objets ou même des individus par le chant inquiètent plus d'un vampire.
Elles semblent en dehors des politiques vampiriques. Alors qu'elles acceptaient jadis des membres masculins dans leurs rangs, une récente purge au sein de la lignée (sans raison apparente) a vu tous les membres masculins exécutés par les membres féminins. D'autres récents événements inquiètent les vampires des autres clans, car les Filles de la Cacophonie semblent avoir accru leur pouvoir de chant et commencent à semer plus de désordre qu'auparavant. On parle de récital qu'elles auraient donné à des anciens de la Camarilla, du Sabbat ou encore de clans Indépendants, et qu'au petit matin elles les auraient laissés complètement fous.

On trouve généralement des Filles de la Cacophonie accompagner des Toreador, des Ventrue ou encore des Malkavian.



Organisation : Aucune officielle mais généralement les jeunes Filles de la Cacophonie suivent les conseils des plus Anciennes et des plus talentueuses. Une rumeur également circule sur le fait qu'elles obtiennent du prestige au sein de la lignée en rendant fous d'autres vampires. Elles étudient généralement quelques années auprès de leur Sire avant d'être lâchées sur le monde. Il est difficile de rencontrer plus de deux Filles de la Cacophonie dans un même lieu donné. Parfois elles se rassemblent pour offrir un concert qui semble produire des chants d'une beauté hallucinante. Certains vampires ont noté que toutes les Filles rassemblées lors de ces réunions improvisées semblaient connaitre la musique et les chants des autres Filles sans en avoir eu connaissance auparavant.






Secte : Les Filles de la Cacophonie n'ont aucune affiliation particulière avec une secte. Malgré leur respect de la Mascarade, on en trouve tant au sein de la Camarilla qu'au sein du Sabbat. Certains affirment que les Filles de la Cacophonie font preuve d'une loyauté indéfectible pour la secte qui dirige la ville où elles se trouvent. Généralement, elles optent tout de même pour les villes contrôlés par la Camarilla car elles n'aiment pas le bruit et la violence rencontrés dans les villes du Sabbat.


Surnoms : les Sirènes.


Faiblesse de clan : Les Filles de la Cacophonie entendent sans cesse une musique, ce qui a pour effet de les gêner. Elles ne sont ni très vigilantes, ni très perceptives. La musique qu'elles entendent les possède dès leur étreinte. Cette musique n'est perçue que par elles. Certains vampires pensent qu'elles entendent toutes la même musique subliminale.


Discipline : Présence- Puissance-Melpominée






Dernière édition par Nod le Jeu 31 Oct - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiremasca.forumactif.org
Nod
avatar

Admin Fondatrice
Admin Fondatrice

Messages : 1305
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: Les lignées   Jeu 31 Oct - 9:56









Jadis cités parmi les plus estimés des guérisseurs et professeurs, les Salubrien sont désormais traqués et méprisés. La mort de Saulot au 12e siècle a dramatiquement modifié leur destin ; ils doivent désormais survivre nuit après nuit. Les Tremere ont diablerisé leur sire et ont mené la guerre contre eux, tout en retournant la plupart de leurs alliés contre eux. De nos jours, le clan est quasiment éteint, oublié de tous sauf des plus anciens, et les rares survivants se cachent...

Il n'en a pas toujours été ainsi. A l'époque de la Seconde Cité, les Salubrien, sous la houlette de Saulot, ont atteint une puissance inégalée en matière de guérison et d'études mystiques. Ils ont plongé dans les mystères sacrés, ont étudié avec les maîtres des grandes religions et pratiqué leurs propres percées dans la compréhension de la Bête. Leurs voix étaient écoutées avec respect par le conseil ; leurs guerriers sacrés, peu nombreux et puissants, étaient craints à la bataille. Les Salubrien ne semblaient avoir que peu d'inquiétudes et peu d'ennemis ; la plupart des histoires disent que leur situation était confortable.

La Chasse des Tremere (et ses retombées) a plus fait pour éradiquer le groupe que n'importe quel désastre. Certains princes refusèrent l'accès du refuge de leur cour aux Salubrien, d'autres n'hésitèrent pas à les empaler. Certains n'eurent tout simplement pas de chance. D'autres furent poursuivis jusque dans leur refuge et massacrés. Les croisades dressèrent certains Salubrien contre d'autres, ce qui décima encore plus le clan.

Les Salubrien rescapés sont devenus aussi insaisissables que des licornes, peu enclins à la confiance, désespérés ou irrationnellement coléreux. Certains cherchent encore Golconde, espérant rejoindre leur maître dans l'au delà qui les attend, quel qu'il soit.

Les Salubrien ne sont pas enclin à étreindre, car ils ne veulent pas mettre au monde une progéniture dans un monde aussi hostile. Certains sires proposent à leur infant un étrange rite de diablerie qui consiste à ordonner à son infant de le diableriser afin qu'il ait assez de génération pour survivre. Atteindre Golconde et aider les autres est toujours une priorité; aussi les Salubrien en enseignent aussitôt les bases à leurs infants.

Cependant, tous les Salubrien ne sont pas pacifiques. Certains n'ont pas attendu d'être abattus comme leurs anciens. Ils ont rejeté le pacifisme, qui d'après eux a causé la destruction de Saulot, et rendent au centuple l'inimité des Tremere. Ces anges vengeurs rôdent à travers le monde en cherchant les refuges et fondations des Tremere, en tuant ceux qu'ils recontrent avec une rage qui a étonné quelques Brujahs.



Les Salubriens de la Caste des guerriers ne sont pas de simples hommes d'arme. Etre un Suivant de Samiel requiert d'être un guerrier, un prêtre et un homme. Il y a très peu de femmes dans la caste guerrière. Samiel ne souhaitait pas que l'on n'étreigne des femmes mais il ne l'a pas interdit. Ils ont des capacités à manier les armes, même rudimentaires. Ils ont une conviction d'esprit et sont rarement hésitants. Ils sont réceptifs aux esprits qui cherchent une direction et une vocation. Tous ont vécu une bataille que ce soit de l'intérieur ou en tant qu'observateur.

Les guérisseurs sont plus que des personnes qui maîtrisent la médecine, ce sont aussi des enseignants, des gardiens du savoir, des diplomates, des sages, des conseillant du cœur, et les amis des sans amis. Un guérisseur est très prudent sur les personnes qu'il étreint. Il étudie d'abord la personne puis, si elle satisfait ce qu'il attend d'elle, il lui propose l'Etreinte en lui expliquant le coût et les avantages. Le nouveau né subit ensuite un enseignement de 5 ans, voir plus.






Secte : Les Salubrien ne font partie d'aucune secte, à moins que leur survie soit en jeu. Ils ont toujours été solitaires et ceci s'est accentué après la diablerie de Saulot. Ils ont préféré se séparer pour éviter qu'un des leurs, pris par les usurpateurs, ne trahissent les autres.
Les Antitribu Salubrien, devenus violents, fanatiques dans leur quête de vengeance contre les Tremere, ont rejoint les rangs du Sabbat.


Surnoms : les Licornes (surnom ancien) - les Cyclopes - les Mangeurs d'Âmes (péjoratif).


Faiblesse de clan : Un guerrier Salubrien ne peut refuser d'aider quelqu'un dans le besoin ; s'il ne le fait pas, il sera fortement affaibli jusqu'à ce qu'il ait fait amende honorable. Un guérisseur Salubrien qui blesse autrui sera de même affaibli pour le restant de la nuit, ceci pour refléter à quel point il a été choqué par l'expérience.
Tous les Salubrien, développant Valeren ou Obeah, possèdent un 3e oeil, marque issue de leur père Saulot. Cet oeil se situe sur le front, et s'il est généralement fermé, il s'ouvre dès que le Salubrien utilise Valeren ou Obeah.


Discipline : Auspex- Force d'âme-Valeren ou Obeah






Dernière édition par Nod le Jeu 31 Oct - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiremasca.forumactif.org
Nod
avatar

Admin Fondatrice
Admin Fondatrice

Messages : 1305
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: Les lignées   Jeu 31 Oct - 10:02









La lignée existe depuis quelques centaines d'années et est apparue en Italie et aux Caraïbes. Elle pourrait descendre des clans Nosferatu ou Giovanni mais aucun des deux ne s'en attribue le mérite ou le blâme. Très peu de Samedi se sont répandus aux Etats-Unis. Par contre la lignée s'est largement répandue au cours des 200 dernières années. Il semble que la lignée soit originaire des Caraïbes et qu'elle ait un fort héritage vaudou. Il semble qu'il y ait beaucoup plus de Samedis aujourd'hui qu'au cours de ces dernières décennies. On en trouve aujourd'hui surtout dans les régions influencées par le vaudou, dans les Caraïbes et aussi dans le sud des Etats-Unis.

Les Samedi sont reconnaissables de par leur apparence cadavérique, de leurs lambeaux de chair putréfiée et leur ressemblance aux zombis. S'ils sont rejetés pour leur apparence, la Camarilla voit tout de même en eux de puissants alliés et c'est cette raison qui a permis à la lignée de survivre.

Ils ont la réputation d'être de bons gardes du corps et d'être également de bons assassins au sein de la communauté caïnite. Les Giovanni et les Nosferatu ont une affinité pour cette lignée.

De nombreux Samedi se lancent dans les organisations criminelles ou les activités occultes. Certains deviennent de puissants prêtres Vaudou. Les Samedi apprécient les cimetières comme refuges ou lieux de rencontre. Il est très rare de trouver des Samedi ensembles et d'en rencontrer plus de deux dans une même ville, même si celle-ci est importante.

Les Samedi semblent ne posséder aucune organisation propre à leur lignée. Si deux Samedi se rencontrent en un endroit, ce qui est rare, ils s'échangent des commérages et se séparent. Certains vampires ont signalé la présence de petits groupes de Samedi se réunissant dans les cimetières. Ces cabales secrètes de Samedi semblent être un fait récent et encore aucune preuve n'a été fournie. La majorité des Samedi se nourrit et obtient de l'influence au sein des ghettos d'immigrants en pratiquant leur magie noire.

Le membre le plus ancien de la lignée semble être un vampire nommé le Baron. Les Samedi parlent peu d'eux ou de leur lignée aux autres vampires et restent isolés et secrets.
Une rumeur circule déterminant l'origine de la lignée, elle raconte que le Baron Samedi a été étreint par Lazare le Cappadocian Infiotore de 4ème génération. Donc les Samedi descendraient du clan disparu des Cappadocian et auraient l'apparence cadavérique des Infiotores.






Secte : aucune en particulier. Généralement les Samedi se font passer pour des Nosferatu particulièrement repoussants, et s'allient soit au Sabbat soit à la Camarilla, selon leurs besoins et envies.


Surnoms : les Macchabées - les Zombis.


Faiblesse de clan : Les Samedis souffrent d'un état cadavérique et d'odeurs putrides, ce qui leur vaut une apparence monstrueuse. Le contact avec leur peau est à vomir car ils semblent en décomposition. Leur apparence ne peut être modifiée même par des moyens surnaturels mais peut être camouflée.


Discipline : Dissimulation- Force d'âme-Thanatosis




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiremasca.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les lignées   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les lignées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Voyage vers Dol Amroth, l'héritage d'une lignée
» Palais de Caras Galadhon
» Tauril de la lignée de Valelìl [Soldat]
» Enfin arrivé! (suite)
» Arthurus Rahl [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire la Mascarade :: Avant de commencer... :: Le monde :: Les clans-